Portfolio manager

Le-la portfolio manager est un-e spécialiste responsable de l’implémentation de la politique de placement dans les dossiers sous mandat de gestion. Pour l’accomplir, il-elle participe aux différents comités de placement qui déterminent les allocations tactiques et les portefeuilles modèles en respectant les profils de risque des client-e-s et les contingences juridiques et fiscales. Il-elle génère les ordres de bourse, contrôle la bonne exécution et, périodiquement, compare les performances des dossiers avec les allocations tactiques et stratégiques ainsi qu’entre dossier d’un même niveau de risque.

Son rôle est de :

  • Participer à l’élaboration et appliquer les orientations stratégiques de la banque en matière de politique de placement.
  • S’informer quotidiennement de la situation micro et macro-économique et des marchés financiers. Agir en fonction de leur évolution.
  • Utiliser des modèles de gestion de portefeuille standard (traitement homogène) ou en construire des spécifiques en fonction des profils client-e-s (traitement personnalisé).
  • Recueillir les informations client-e pour la constitution d’un portefeuille modèle, argumenter et expliquer ses choix au client-e et/ou au Relationship Manager concerné-e.
  • Comprendre les paramètres économiques, politiques, monétaires susceptibles d’avoir une incidence directe ou indirecte sur le rendement du portefeuille client.
  • Gestion fondamentale d’un portefeuille : suivre l’évolution des marchés financiers, comprendre la construction des grilles d’investissement
  • Gestion stratégique d’un portefeuille : traduire la politique financière en choix d’investissement et de produits financiers
  • Gestion tactique d’un portefeuille : suivre en permanence l’adéquation du modèle de gestion appliqué avec le profil risque du-de la client-e, agir au niveau des divergences éventuelles (acheter/vendre). Contrôler les écarts de performance et d’allocation entre le benchmark, la politique de placement, le portefeuille modèle et/ou le portefeuille réel et apporter les correctifs nécessaires.
  • Suivre et analyser la performance relative (benchmark) d’un portefeuille et pouvoir l’expliquer.
  • Monitoring des risques des portefeuilles des client-e-s.
  • Vérifier le respect des contraintes légales, réglementaires et fiscales par rapport aux décisions prises.
  • Reporting du comportement du portefeuille et communication au Relationship Manager ou au-à la client-e.