Philosophe UNI

Le ou la philosophe réfléchissent sur toutes les questions que l'être humain peut se poser au sujet de son existence ou de ses activités (sens de la vie, de l'amour, art, politique, questions concernant l'éducation, la morale, l'éthique, etc.). Ils appliquent des méthodes basées sur l'analyse, l'argumentation, la critique et la synthèse pour tenter d'apporter certaines réponses à ces interrogations fondamentales. Comme il existe plusieurs réponses qui varient selon les différents courants philosophiques, les philosophes s'efforcent de les analyser et de déterminer leurs avantages et leurs défauts théoriques.

La réflexion philosophique comprend plusieurs étapes et consiste à:

  • poser des questions claires et pertinentes sur un sujet particulier;
  • dégager les composantes majeures du problème;
  • étudier l'approche de philosophes ou auteurs qui ont déjà abordé le même sujet;
  • développer une argumentation personnelle, chercher à expliquer la pertinence du problème dans le contexte de notre civilisation;
  • esquisser de nouvelles pistes de recherche et de pensée;
  • élaborer des conclusions et les communiquer au monde scientifique ou au public par le biais de publications, de conférences, de cours, etc.

Les thèmes traditionnels abordés par la philosophie concernent par exemple:

  • les fondements de la liberté, de la morale, du droit, de la justice;
  • les rapports entre la conscience et la réalité;
  • le rôle de l'homme et de Dieu dans l'univers;
  • la structure de la connaissance;
  • les conséquences des progrès scientifiques ou technologiques (euthanasie, éthique biomédicale, énergie nucléaire, protection de l'environnement, etc.);
  • etc.

Environnement de travail

Si la réflexion philosophique comporte un aspect de travail individuel, elle comporte aussi un aspect de travail en groupe (groupes de discussion, équipes de recherches, colloques, etc.). Selon le domaine dans lequel la réflexion philosophique s'exerce, les philosophes sont amenés à rencontrer les personnes les plus diverses et à collaborer avec des journalistes, des psychologues, des sociologues, des historiens, des linguistes, des médecins, etc.