Médecin spécialiste en dermatologie et vénéréologie

Le ou la médecin spécialiste en dermatologie et vénéréologie (dermatologue vénéréologue) diagnostiquent et traitent les maladies de la peau, des cheveux et des ongles, ainsi que
des muqueuses et des tissus cellulaires sous-cutanés. La prévention et le traitement des cancers de la peau (mélanomes, lymphomes cutanés), des dermatoses allergiques (eczéma), infectieuses (maladies sexuellement transmissibles) et des problèmes psychologiques qui en découlent font partie de leur quotidien. Certains traitements esthétiques relèvent également de leurs préoccupations.

Leurs principales activités consistent à:

Consultation

  • recevoir des patients en consultation et faire le bilan des symptômes (éruptions, démangeaisons, rougeurs, etc.);
  • observer l'aspect morphologique et l'apparence externe de la peau, des muqueuses, des cheveux ou des ongles;
  • effectuer et interpréter certains tests cutanés pour découvrir d'éventuelles allergies;
  • tenir compte des facteurs psychologiques, certaines affections dermatologiques étant d'origine ou de répercussion psychosomatique;
  • procéder à des analyses de laboratoire, interpréter les résultats obtenus et ceux transmis par d'autres laboratoires;
  • procéder à des prélèvements (biopsies) en vue d'un examen microscopique;
  • examiner des patients présentant une anomalie des organes génitaux ou un trouble des fonctions sexuelles;
  • poser un diagnostic (acnés, allergies, infections cutanées, tumeurs, maladies sexuellement transmissibles, etc.) à partir des observations et des examens (histologiques, microbiologiques, radiologiques, etc.) réalisés;

Traitements

  • prescrire des médicaments (antihistaminiques, antibiotiques, immunomodulateurs topiques, etc.) en tenant compte des effets secondaires;
  • procéder à certaines interventions chirurgicales (excision d'une tumeur bénigne ou maligne, etc.);
  • pratiquer des interventions esthétiques au laser (effacer des taches pigmentaires, des rougeurs, des tatouages, etc.) ;
  • pratiquer la radiothérapie, la photothérapie, la cryothérapie (froid), l'électrothérapie et la thérapie par laser;
  • orienter des malades, dans certains cas, vers d'autres spécialistes;

Recherche, conseil et prévention

  • collaborer avec d'autres médecins (généraliste, interniste) et remplir une fonction de médecins consultants auprès d'autres praticiens;
  • rédiger des expertises à l'adresse d'assurances ou d'instances judiciaires;
  • participer à des actions d'information et de prévention (campagne de protection contre le soleil par exemple).

Environnement de travail

Les spécialistes en dermatologie et vénéréologie peuvent travailler dans un cabinet privé, dans une clinique ou dans un service de dermatologie rattaché à un hôpital. Ils participent activement à l'organisation des systèmes de prévention de la santé dans une région ou dans un pays.