Diacre catholique

Le diacre catholique (du grec «diakonos»: serviteur) exerce un ministère d'accueil et de service liturgique et caritatif auprès des communautés, et plus particulièrement des plus pauvres. Fortifié par le sacrement de l'ordre, il a pour mission de rappeler à toute l'Eglise qu'elle est appelée à être "diaconale", c'est-à-dire en service. Ce service qui est indissociablement service de Dieu et des hommes manifeste l'amour de Jésus-Christ pour tous les êtres humains. On dit souvent du diacre qu'il est un homme du "seuil", à la charnière entre l'Eglise et le monde.

Leurs principales activités consistent à:

Service de la charité

  • manifester le lien entre la table du Corps du Christ et la table des pauvres (accueil, entraide, visites et aide auprès des marginaux, des pauvres, des malades, des réfugiés, etc.);

Service de la Parole du Christ

  • donner accès à la Parole du Christ par la proclamation de l'Evangile, l'enseignement biblique, le catéchisme, l'aumônerie, la prédication, les groupes de réflexion;
  • dialoguer avec des personnes de convictions ou d'avis différents;

Service de la liturgie

  • assister l'évêque et le prêtre à la célébration de l'Eucharistie;
  • participer au ministère de célébration, d'animation et de préparation aux sacrements (baptêmes, mariages) ainsi qu'aux funérailles, etc., avec une attention particulière à ceux qui sont les plus éloignés des structures de l'Eglise.

Environnement de travail

On doit reconnaître l'existence de types diaconaux différents et complémentaires: certains diacres sont engagés dans la pastorale ordinaire des communautés ou des secteurs, en étroite collaboration avec les prêtres (par exemple, aumônerie dans un établissement scolaire ou médico-social, dans une prison, etc.); d'autres sont orientés vers les services caritatifs, sociaux ou administratifs de l'Eglise (travail pour Caritas ou l'Action de Carême, dans un office social ou syndical, un organisme d'aide au développement, une institution éducative, un service d'information, etc.); d'autres encore exercent la diaconie en plein monde, en gardant leur profession civile, avec un souci prioritaire d'évangélisation des plus pauvres et des plus lointains. Ils essaient de susciter en eux le désir d'entreprendre une vie de communauté humaine et évangélique.

Dans la pratique actuelle de l'Eglise catholique romaine, le diaconat dit "permanent" n'est pas exercé par les femmes, mais il s'adresse à des hommes célibataires (25 ans au moins) ou mariés (35 ans au moins), sous certaines conditions d'engagement personnel et familial.