Criminologue UNI

Le ou la criminologue étudient le phénomène criminel et proposent des mesures en vue de le prévenir et de le gérer au sein de la société. Ils mettent en lumière les facteurs propices à la criminalité (pauvreté, délinquance juvénile, intégration des étrangers, etc.) et établissent des statistiques illustrant son évolution. Les criminologues observent également le rapport entre les lois et leur efficacité en termes de diminution des crimes (délits).

Leurs principales activités consistent à:

Prévention du crime

  • analyser le profil type du criminel, les risques individuels ou collectifs de déviance vers la délinquance et fournir les rapports et statistiques aux personnes concernées (autorités politiques et judiciaires, journalistes);
  • déterminer l’efficacité des mesures policières et pénales dans la lutte contre le crime;
  • conseiller les autorités et leur suggérer des mesures à prendre (aménagement de certaines zones, animation dans les quartiers, systèmes de sécurité, etc.) pour prévenir les délits;
  • participer aux campagnes de sensibilisation auprès des différents publics susceptibles de commettre des infractions (jeunes conducteurs, consommateurs potentiels de drogue, supporters, etc.);

Gestion sociale du crime

  • enquêter sur l’efficacité des lois, leur capacité à prévenir les délits, le sentiment de sécurité qu’elles instaurent auprès de la population;
  • développer des méthodes d’aides aux victimes d’actes criminels et à leurs proches (numéros d’appel, maisons d’accueil, service d’indemnisation);
  • favoriser la réintégration des condamnés par la mise sur pied de programmes d’assistance psychologique, de lutte contre les dépendances, de formation professionnelle, etc.;
  • analyser les différentes sanctions (amende, travaux d’intérêt public, bracelet électronique, emprisonnement, etc.) et déterminer leur application en fonction du délit commis;
  • participer à la création ou à l’aménagement des lieux de détention (centres de rééducation, lieux d’internement médicalisé, prisons);

Recherche

  • étudier l’évolution de la pratique criminelle dans le temps et comparer les critères nationaux sur la criminalisation et la décriminalisation d’actes (consommation de drogues, majorité sexuelle, circulation routière, etc.);
  • animer des colloques et des conférences, participer à des débats et rédiger des études sur les thèmes criminalistiques d’actualité.

Environnement de travail

Le ou la criminologue sont rattachés à un service administratif officiel et travaillent principalement dans un bureau. Ils sont aussi amenés à se déplacer sur le terrain (sondages, enquêtes, observations) et à rencontrer les personnes à l'origine de leurs recherches (autorités de la police et de la justice, commissions cantonales et fédérales, grandes multinationales, etc.). Contrairement aux criminalistes qui enquêtent directement sur les lieux de crimes, les criminologues ne se déplacent pas pour analyser les indices de meurtres. Par contre, ils peuvent interroger un éventail de victimes de mêmes délits afin d’en étudier les causes et les conséquences.