Criminaliste UNI

Le ou la criminaliste (appelés aussi forensicien ou forensicienne) appliquent des principes scientifiques et des méthodes techniques afin de résoudre des affaires criminelles, des questions d'ordre civil ou réglementaire. Grâce aux preuves matérielles qu'ils récoltent et analysent (traces, empreintes, objets), ils aident la justice à identifier les auteurs de délits et à en établir les circonstances: homicides, suicides, lésions corporelles graves, découverte de cadavres, vols avec ou sans effraction, brigandages, agressions, incendies ou explosions, accidents de travail, de la circulation, etc.

Leurs principales activités consistent à:

Investigation

  • intervenir sur les lieux d’un délit ou d’un crime et procéder aux constatations techniques (description, photographie, planimétrie, enregistrement vidéo, etc.);
  • rechercher, documenter et prélever des traces matérielles (brins de tissus, verre, peinture, terre, bois, métal, etc.), des traces d’effraction, de semelles, des traces biologiques (sang, sperme, salive, cheveux, etc.) ou de morsures, des empreintes digitales, plantaires, palmaires, etc.;
  • explorer les marques laissées par des outils, des véhicules, des armes à feu, etc.;
  • rechercher les causes d’incendies ou d’explosions;
  • déterminer les circonstances de graves accidents professionnels ou de la circulation;
  • se saisir de tout document à caractère suspect ou susceptible d'apporter des éléments utiles à l'enquête;

Analyse en laboratoire

  • exploiter les indices prélevés sur les lieux des effractions ;
  • effectuer des analyses de laboratoire (rayons ultraviolets, infrarouges, analyses physico-chimiques, etc.) à l'aide d'une technologie de pointe;
  • procéder à l'expertise de documents d’identité ou de billets de banque, détecter d'éventuelles falsifications ou contrefaçons;
  • expertiser, comparer et identifier des écritures ou des signatures;
  • identifier des personnes vivantes ou décédées;

Interprétation

  • déterminer si la trace analysée constitue une preuve ou seulement un indice;
  • évaluer la méthode d'analyse utilisée et la compétence de l'expert;
  • mener un travail de raisonnement et de synthèse pour déterminer le contexte d'un délit, établir des liens entre les personnes suspectes et les lieux de l'affaire, confirmer ou infirmer les témoignages et les aveux recueillis par les enquêteurs;
  • présenter des rapports d'expertises aux personnes concernées par l'enquête (avocats, juge d'instruction, etc.) sous une forme qui leur soit accessible.

Environnement de travail

Le ou la criminaliste travaillent seuls ou en équipe restreinte. Ils sont appelés à se déplacer sur les lieux des délits pour pratiquer des relevés dans des conditions parfois difficiles. Les criminalistes effectuent un grand nombre de tâches en laboratoire, mais aussi dans un bureau, notamment dans le secteur de la cybercriminalité. Pour tenir compte des besoins et des urgences des enquêtes, leur horaire de travail peut être irrégulier.