Ingénieur en environnement EPF / Ingénieure en environnement EPF

L'ingénieur ou l'ingénieure en environnement étudient, préviennent, éliminent ou atténuent les effets nocifs causés aux différents milieux de vie (sol, air, eau). Membres d'une équipe pluridisciplinaire, ils mettent au point des procédés et des équipements permettant la poursuite d'une activité économique tout en préservant l'environnement de l'homme, dans une perspective de développement durable.

Leurs principales activités consistent à:

Chimie et bioprocédés environnementaux

  • prélever des échantillons, procéder à des analyses chimiques ou biologiques; concevoir des systèmes de prélèvement automatique;
  • identifier des polluants, étudier leur transport; appliquer ou mettre au point une procédure de transformation ou d'élimination; évaluer leur impact sur les êtres humains et les écosystèmes;
  • développer des techniques de cultures microbiennes capables de détruire certains polluants;

Gestion de la pollution

  • dresser l'inventaire des sources de pollution dans une région: émanations, déchets solides, bruits;
  • analyser des sites contaminés et proposer des mesures de remédiation;
  • évaluer l'impact d'une infrastructure (route, barrage) ou d'une activité industrielle sur l'environnement;
  • établir un modèle pour expliquer les effets, en cascade, de certains polluants (métaux lourds, hydrocarbures, pesticides) sur les êtres vivants;

Ingénierie des eaux, du sol et des écosystèmes

  • décontaminer, réhabiliter les zones polluées (rivières, rivages, champs); prévenir les atteintes chimiques, physiques ou biologiques portées au sol;
  • rechercher les causes de la modification de certains paysages (glaciers, forêts, rives de lacs);
  • concevoir des systèmes de gestion des eaux urbaines (collecte, évacuation, épuration);
  • recenser et protéger les sources, les cours d'eau, les nappes phréatiques;
  • surveiller les sites sensibles, faire des relevés réguliers pour détecter les éventuels polluants du sol, de l'air ou de l'eau, en informer les autorités;

Géomatique et aménagement du territoire

  • effectuer des levés sur le terrain, établir des plans ou des cartes pour localiser certaines zones à protéger: source, nappe phréatique, milieu abritant une faune ou une flore particulière, etc.; intégrer les données environnementales dans le système d'information géographique (SIG);
  • analyser, les données photogrammétriques et géodésiques pour conseiller le tracé d'une route, l'implantation d'une structure (cellules solaires, éoliennes, antennes de télécommunication, bâtiment industriel, etc.);
  • collaborer à l'établissement de plans d'aménagement du territoire: création de zones industrielles, de zones de détente, de réseaux de transport, de circuits touristiques, etc., et tenir compte de leur impact sur l'environnement.

Environnement de travail

Les ingénieurs en environnement travaillent soit sur le terrain (relevés et mesures à l'aide d'appareils sophistiqués) soit au bureau technique (calculs, plans, rédaction de rapports). Ils collaborent essentiellement avec des biologistes, des géologues et d'autres spécialistes de l'environnement et de la nature.