Educateur social HES / Educatrice sociale HES

L'éducateur social ou l'éducatrice sociale exercent une activité éducative de soutien et d'accompagnement visant à favoriser le développement de personnes en situation d'exclusion sociale ou en voie de l'être.

Qu'ils accompagnent des personnes affectées d'un handicap physique, psychique ou souffrant de carences socio-affectives et familiales (enfants, adolescents, délinquants), qu'ils soient engagés auprès de consommateurs de drogue, de malades du sida, de personnes sans domicile fixe, leur démarche se fonde sur la rencontre avec l'autre dans des activités au quotidien. Ils contribuent à l'autonomisation de ces personnes en tenant compte de leurs capacités actuelles et potentielles, du contexte institutionnel et légal, et de leur propre mandat.

Leurs principales activités consistent à:

En institution

  • partager la vie quotidienne des pensionnaires du lever au coucher et les accompagner durant les loisirs et les vacances;

Hors institution

  • suivre régulièrement, ou à leur demande, des personnes handicapées ou en difficulté, vivant seules ou en appartements protégés;

Dans tous les cas

  • participer aux réunions d'équipe au cours desquelles s'organisent les tâches, s'élaborent les plannings des journées, se définissent les stratégies de prise en charge;
  • favoriser le lien entre la personne en difficulté et les différents intervenants: familles, enseignants spécialisés ou non, psychologues, juges, tuteurs, maîtres socioprofessionnels, assistants sociaux, etc.;
  • gérer par exemple le budget d'un atelier de loisirs, de vacances avec un groupe;
  • assumer les tâches administratives (dossiers, rapports, budgets, comptes).

Environnement de travail

Les différents lieux géographiques de l'intervention professionnelle (internats, foyers, lieux de vie, domicile, ateliers, rue, etc.) déterminent des formes, des rythmes et des durées de relations entre les acteurs, qui seront très différents selon qu'ils se retrouvent dans un internat quotidiennement et durant des années ou dans un centre d'accueil où les rencontres sont plus brèves. En institution, les éducateurs sociaux sont soumis à un horaire irrégulier et assument des permanences la nuit, les week-ends et durant les vacances. Hors institution, leur cadre de travail se trouve en outre dématérialisé (pas de bureau, interventions sans dossiers, etc.). Ils doivent savoir s'adapter aux milieux qu'ils côtoient et être capables d'intervenir très rapidement.