Délégué du CICR / Déléguée du CICR

Le délégué ou la déléguée du CICR remplissent plusieurs fonctions, dans le cadre du mandat qui leur est attribué: visite de prisonniers, rétablissement des liens familiaux, organisation d'actions d'assistance, diffusion des principes du droit international humanitaire. En tant que représentants de l'institution, ils doivent négocier avec les instances gouvernementales, civiles et militaires, afin de développer de manière optimale leurs activités.

Leurs principales tâches consistent à:

Visites dans des lieux de détention

  • rendre visite aux prisonniers de guerre ou aux détenus politiques;
  • évaluer les conditions de détention et le traitement des prisonniers, négocier quand cela est nécessaire des améliorations avec les autorités (directeurs de prison, autorités militaires);
  • échanger des messages Croix-Rouge entre les détenus et leur famille;
  • organiser le rapatriement des prisonniers de guerre;
  • rédiger des rapports confidentiels à l'attention des autorités;

Protection et assistance des populations civiles

  • identifier les personnes qui ont des besoins en matière de protection et d'assistance (santé, nourriture, eau et habitat);

  • planifier, organiser et mettre en oeuvre des programmes d'assistance;
  • prévoir les moyens logistiques nécessaires pour acheminer les secours (vivres, vêtements, couvertures, tentes, etc.);
  • gérer la logistique (achat, stockage, transport et distribution);

  • rétablir le contact entre les membres des familles séparées en raison d'un conflit;
  • recueillir les informations pertinentes nécessaires à la protection des populations civiles affectées;
  • intervenir auprès des autorités sur des cas de violations du droit international humanitaire et obtenir le respect des dispositions prévues;

Information, promotion du droit international humanitaire

  • faire connaître le droit international humanitaire et les activités du CICR auprès des autorités politiques, civiles et militaires, des groupes d'opposition armés, des membres de la société civile, du monde académique, de la jeunesse et des médias;
  • informer et sensibiliser de manière préventive les populations locales, par exemple sur les mines;
  • élaborer des campagnes de communication adaptées à l'environnement culturel.

Environnement de travail

Le délégué ou la déléguée du CICR peuvent être amenés à remplir plusieurs fonctions ou à se spécialiser dans une activité spécifique. Ils travaillent en équipe interculturelle (collaborateurs locaux, délégués de diverses nationalités), et collaborent avec des personnes de tous milieux: détenus, familles en fuite, chefs militaires, etc. Ce qui exige une bonne maîtrise des langues étrangères et un goût pour les échanges interculturels. Les délégués sont appelés à travailler dans des contextes dangereux (pays en guerre), sous forte pression et dans des conditions matérielles souvent précaires. Ils doivent donc montrer une grande disponibilité et flexibilité pour répondre à des priorités pouvant se modifier à très court terme. Ils doivent être prêts à partir n'importe où, à n'importe quel moment, et pouvoir s'adapter à des changements brusques dans leur vie professionnelle, sociale et privée.