Collaborateur de la coopération internationale / Collaboratrice de la coopération internationale

Le collaborateur ou la collaboratrice de la coopération internationale (CI) exercent leurs activités dans le domaine de la coopération au développement et de l'aide humanitaire. Ils gèrent des programmes et des projets dans le but d'améliorer durablement les conditions de vie des populations défavorisées. Ils interviennent également dans des contextes de conflits armés, de crises sociales ou de catastrophes naturelles, afin de protéger les populations vulnérables et de leur apporter une aide d'urgence.

Leurs principales activités consistent à:

Gestion de projet et coordination

  • analyser les situations et les besoins des populations concernées, proposer des stratégies d'intervention et gérer des programmes et projets dans les domaines de la CI (droits humains, protection de l'environnement, santé, aide d'urgence, etc.);
  • participer à la mise en place d'infrastructures (écoles, hôpitaux, etc.) et d'équipements (captage d'eau, approvisionnement énergétique, etc.);
  • contribuer à adapter aux réglementations internationales les cadres juridiques des pays concernés;
  • assurer le transfert de savoir-faire et de méthodologies dans des domaines tels que l'agriculture, la gouvernance ou la compétitivité économique;
  • organiser et coordonner des actions d'aide d'urgence (distribution de vivres, d'eau potable, de semences, de médicaments, etc.) et des programmes visant à restaurer l’autonomie économique des personnes affectées;
  • diriger des équipes de projet et gérer le personnel local (recrutement, supervision, formation, évaluation);
  • rechercher des financements et gérer les finances des programmes en cours;
  • établir et entretenir des contacts avec les partenaires locaux, les autorités, les médias, les représentants d'autres organisations non gouvernementales (ONG), etc.;
  • monitorer des projets, des programmes et des actions et rédiger des rapports d'évaluation;

Conseil et partenariat

  • apporter aux organisations internationales et locales des conseils sur tous sujets en lien avec la CI;
  • instaurer et gérer des partenariats institutionnels;
  • promouvoir et coordonner la coopération au sein de groupes ou de communautés (femmes, familles paysannes, etc.);
  • soutenir les organisations locales dans le cadre de partenariats en favorisant l'accès à l'information et à la formation (vulgarisation agricole, conseil aux PME, formation de personnel local, etc.);
  • représenter une ONG ou la Suisse dans le cadre de conférences, groupes d'experts, forums, etc.

Environnement de travail

Les collaborateurs de la CI en poste à l'étranger peuvent être confrontés à des contextes éprouvants sur les plans physique et psychique. Ils travaillent dans des équipes dont la taille varie d'une situation à l'autre. Possédant un talent pour la communication interculturelle, ils sont amenés à collaborer avec des collègues qui proviennent de différents pays ainsi qu'avec le personnel local. Les collaborateurs recrutés pour des missions humanitaires doivent se préparer à partir sur le terrain dans des délais très courts. Dans les régions en crise, les partenaires et les enfants ne peuvent souvent pas vivre sur place.