Aller au contenu directement

Carrossier-tôlier CFC / Carrossière-tôlière CFC

Le carrossier-tôlier ou la carrossière-tôlière remettent en état des carrosseries d’automobiles, de camionnettes et camions, de motos accidentées ou atteintes par la rouille et l’usure. Ils restituent la forme originale des véhicules à l’aide de l’équipement de redressage ou de mesure, et remplacent certains éléments par des pièces neuves ou fabriquées par leurs soins.

Leurs principales activités consistent à:

Préparation du travail

  • évaluer le coût des pièces à réparer ou à remplacer et établir un devis;
  • démonter les pare-chocs, les installations d’éclairage et de signalisation, les parties accessoires commandées électriquement et pneumatiquement ainsi que certains éléments mécaniques, et enlever les sièges, les ciels et les planchers, si nécessaire;

Réparation

  • réparer des éléments électroniques de confort et de sécurité;
  • reprogrammer des capteurs et des caméras d’aide et d’assistance à la conduite en utilisant des appareils de diagnostics modernes;
  • réparer des carrosseries par débosselage sans peinture;
  • redresser le véhicule, étirer les parties en tôle abîmées pour leur faire retrouver leurs formes d’origine;
  • redresser et débosseler la carrosserie (capot, ailes, toit) à l’aide de marteaux à planer, de maillets ou de tas (contre-pièce maintenue derrière la tôle), respecter les cotes mentionnées dans le schéma technique du véhicule;
  • compenser les inégalités, appliquer des mastics, poncer des surfaces;
  • réparer des éléments de carrosserie en fibre de verre;

Montage et finition

  • monter et assembler les différents éléments de la carrosserie, souder, boulonner;
  • remonter les éléments de structures qui avaient été préalablement déposés et remettre le véhicule à l’atelier de peinture;
  • personnaliser un modèle de véhicule classique, par exemple en y ajoutant des spoilers (ailerons);
  • participer à la restauration de vieux modèles.

Environnement de travail

Les carrossiers-tôliers travaillent seuls, dans un atelier de carrosserie ou dans un garage, selon des horaires réguliers. Le formage des tôles se fait surtout manuellement et l’environnement est donc bruyant. Les carrossiers-tôliers portent un équipement personnel de protection acoustique. Ils collaborent parfois avec des carrossiers-peintres.

© 2022 Cité des métiers – L'expo
build with love by Epic & Onepixel