Aller au contenu directement

Biologiste UNI

Le ou la biologiste étudient la vie les organismes vivants et leur milieu. Leurs travaux se déroulent principalement en laboratoire, plus rarement sur le terrain. Les biologistes agissent pour le compte d’organismes publics ou privés, de sociétés de conseils en environnement ainsi que dans la production pharmaceutique, chimique et biotechnologique.

Leurs principales activités consistent à:

Recherche

  • en biologie moléculaire, formuler une question précise sur le fonctionnement des molécules ou des cellules, élaborer un protocole expérimental;
  • cultiver des cellules, isoler des molécules, les séparer;
  • manipuler des appareils complexes et des instruments d’analyse informatisés (centrifugeuses, microscopes, séquenceurs ADN, etc.); remédier aux pannes;
  • dépouiller les résultats et les analyser, rédiger des rapports et les publier;
  • en biologie organique, étudier des organismes du monde animal et végétal; analyser leurs interactions avec le milieu ambiant et leurs réactions aux modifications de l’environnement; enquêter sur l’évolution d’une population;
  • en zoologie et en botanique, étudier, identifier et classifier des animaux et des plantes; réaliser des expériences sur la croissance, l’hérédité et la reproduction;
  • gérer les collections d’un musée, d’un conservatoire ou d’un jardin botanique; enrichir et conserver les herbiers de référence;
  • planifier des recherches, trouver les financements;
  • participer à des congrès, animer des séminaires, enseigner dans les écoles supérieures;

Industrie

  • mettre au point de nouveaux produits;
  • assurer le contrôle de la qualité, planifier les analyses;
  • effectuer des essais cliniques ou de laboratoires sur les bactéries, les plantes ou les animaux (génie génétique), permettre la fabrication de substances à des fins pharmaceutiques ou agro-alimentaires;

Écologie

  • gérer les atteintes à l’environnement: protéger les biotopes et la diversité des espèces, aménager des milieux de compensation, des zones protégées;
  • étudier les répercussions écologiques et environnementales de projets d’aménagement du territoire, proposer des alternatives;
  • conseiller les autorités ou les particuliers en matière d’environnement (protection des eaux, de l’air, compostage, etc.); suivre des projets, informer le public, produire des rapports.

Environnement de travail

Les biologistes travaillent en équipe et collaborent avec d’autres scientifiques: médecins, pharmaciens, géologues, ingénieurs, etc. Ils doivent être prêts à fournir un travail important sans toujours obtenir les résultats espérés. Certaines activités techniques ont un aspect répétitif, mais les rythmes de travail sont, en principe, réguliers. Les biologistes s’adaptent aux aléas de l’étude d’un matériel vivant qui ne tient compte ni du jour ni de l’heure.

© 2022 Cité des métiers – L'expo
build with love by Epic & Onepixel