Artisan en conservation du patrimoine culturel bâti BF / Artisane en conservation du patrimoine culturel bâti BF

L'artisan ou l'artisane en conservation du patrimoine culturel bâti réparent et rénovent des édifices historiques (châteaux, églises, maisons privées, etc.), leurs intérieurs et leurs jardins. Ce sont des artisans des métiers du bâtiment spécialisés dans des techniques de travail traditionnelles (horticulture, menuiserie, peinture, plâtrerie, etc.). Ils conseillent les maîtres d’ouvrage et les services de conservation du patrimoine et leur proposent les solutions les plus adéquates.

Leurs principales activités consistent à:

Examen préliminaire, évaluation et analyse

  • mener des recherches sur la réalisation et le contexte de l'édifice ou du jardin;
  • évaluer et analyser l'ouvrage, en documenter l’état et les interventions déjà effectuées;
  • examiner la composition et l’état des matériaux d’origine;
  • sélectionner les techniques et matériaux appropriés et développer des solutions adaptées, en collaboration avec les services de conservation du patrimoine et le maître d’ouvrage;
  • évaluer l’impact du choix des matériaux et des techniques sur le plan de la physique du bâtiment et de l’écologie;
  • élaborer un programme de chantier;
  • documenter les travaux exécutés;

Activités spécifiques à chaque filière

  • horticulture: rénover et entretenir des jardins et des espaces verts, cultiver les plantes traditionnelles correspondantes;
  • construction en bois: réparer des colombages, charpentes, etc. avec des outils traditionnels (p. ex. rabot manuel) et des machines modernes;
  • peinture: appliquer des matériaux et techniques traditionnels (par exemple badigeon à la chaux) pour rénover des peintures;
  • maçonnerie/enduit: réparer d'anciens ouvrages de maçonnerie, les protéger par des procédés traditionnels tels que l’enduit absorbant;
  • meubles/agencements d'intérieur: réparer des lambris, meubles, serrures, etc. dans des édifices historiques;
  • pierre naturelle: assainir et compléter des murs, des ornements de façade, etc. d’édifices historiques;
  • pavage/murs en pierre sèche: remplacer des pierres ou des segments de pavages (de rues, de places, etc.) ou de murs en pierre sèche en sélectionnant les matériaux et les modes de pose correspondant au caractère des vieilles pierres et des alentours;
  • stucs: réparer ou compléter des décorations de murs et de plafonds à l'intérieur ou à l'extérieur avec des mortiers et des enduits fins traditionnels.

Environnement de travail

L'artisan ou l'artisane en conservation du patrimoine culturel bâti exercent leurs activités en atelier, dans des édifices historiques ou à l'extérieur (chantiers de rénovation, jardins), par tous les temps. Ils travaillent en équipes interdisciplinaires avec les experts des monuments historiques, de l’architecture, de la conservation et de la restauration ainsi qu’avec d'autres corps de métiers.