Apiculteur / Apicultrice

L'apiculteur ou l'apicultrice élèvent des abeilles en vue de produire et de vendre le miel et ses dérivés (cire, pollen, gelée royale). Afin de prévenir les maladies et de favoriser une récolte abondante et de qualité, ils vouent une attention particulière à l'installation et à l'entretien des ruches et s'assurent que chacune d'elles est pourvue d'une reine en bonne santé.

Leurs principales activités consistent à:

Préparation de la production

  • vérifier l'état des ruches, les préparer pour la saison à venir et prévoir les conditions optimales pour la santé et la vitalité de la reine et des butineuses;
  • contrôler l'état sanitaire de la colonie d'abeilles, déterminer sa force, stimuler si nécessaire la ponte par l'apport d'un sirop et nourrir toutes les jeunes abeilles qui feront la prochaine;
  • renouveler les cadres et les garnir de cire gaufrée;
  • pratiquer au cas par cas la transhumance (pour maintenir les abeilles dans une zone de fleurs qui leur permet de butiner);
  • élever des reines pour créer de nouveaux essaims;

Récolte du miel et de ses dérivés

  • récolter le miel lorsqu'il est mûr, c'est-à-dire quand les abeilles ont éliminé l'excès d'eau, soit par une seule récolte qui a lieu le plus tard possible pour profiter des différents nectars de fleurs, soit en plusieurs fois lorsqu'on souhaite obtenir des miels aux goûts variés contenant les arômes dominant d'une fleur;
  • enlever les rayons remplis de miel en éloignant au préalable les abeilles des cadres;
  • extraire le miel des rayons avec une machine centrifuge et le mettre en pots;
  • conditionner les produits et développer le marché pour leur écoulement;

Entretien et contrôle

  • poser les ruches sur des supports solides, suffisamment éloignés du sol, sur un emplacement abrité et tranquille;
  • procéder aux divers travaux d'entretien des ruches d'octobre à mars, les protéger en hiver contre l'humidité, les nettoyer et les désinfecter;
  • entretenir régulièrement tout le matériel apicole, les nourrisseurs, les récipients divers (cuves en métal, extracteurs, etc.);
  • nourrir les ruches faibles afin d'apporter l'énergie nécessaire au passage de l'hiver sous forme de sirop ou de pâte;
  • lutter contre les maladies, les épidémies et détruire les teignes et autres parasites des ruches.

Environnement de travail

L'apiculteur ou l'apicultrice travaillent généralement seuls. Ils installent les ruches dans un verger ou en forêt selon la variété de miel souhaité. La récolte annuelle moyenne par ruche se situe à 10 kg environ, mais peut varier en fonction des conditions météorologiques et de la région. La durée quotidienne de travail change considérablement d'une saison à l'autre.